Au sein du Laboratoire Audevard, de nombreux collaborateurs sont également cavaliers, propriétaires de chevaux de loisirs ou de compétition et sont très attentifs au bien-être de leur compagnon. 
Nos priorités absolues sont la sécurité et le bien-être de vos chevaux.

Nous avons pris connaissance des informations erronées circulant  dans la presse équine et sur les réseaux sociaux. 


L'Acide tiludronique,Tildren®, est autorisé par la Fédération Equestre Internationale (FEI) en revanche d'autres molécules ne le sont pas.


Ce site vise à rectifier certaines informations erronées et à vous donner accès à des informations fiables sur Tildren® pour que vous puissiez accepter l’administration de ce traitement en toute tranquillité. Nous vous invitons à consulter votre vétérinaire afin qu’il vous prescrive le traitement le plus adapté à votre cheval.

 

La FEI prend chaque année des décisions concernant l’utilisation de différentes catégories de molécules dans le cadre sportif. Ces décisions ont pour objectif de promouvoir un sport propre pour le cheval et son cavalier. Il s'agit d'éviter l'utilisation abusive de substances  pouvant masquer des symptômes et faire gagner un cheval atteint d'une pathologie.

Les biphosphonates non-azotés avec une autorisation de mise sur le marché (AMM) (Tildren® et Osphos®), chez le cheval sont dorénavant interdits chez le cheval.

FAUX !

Tous les biphosphonates sont égaux au niveau réglementaire.

FAUX !

Tous les biphosphonates sont égaux au niveau effets secondaires

FAUX !

Depuis 2 ans déjà, les biphosphonates non-azotés, avec une AMM chez le cheval (Tildren® et Osphos®) figurent sur la liste de substances «prohibées» de la FEI. Cela signifie que leur utilisation est autorisée chez le cheval de sport mais ils doivent être administrés avec un délai de 28 jours avant la compétition. Pourquoi ? La FEI juge ces molécules utiles dans un contexte approprié. Leur utilisation doit être raisonnée.

Récemment la FEI s’est rendue compte que d’autres biphosphonates, azotés cette fois, une catégorie différente de celle du Tildren® et de l’Osphos®, étaient utilisés de manière abusive chez le cheval. Les biphosphonates azotés sont dorénavant interdits. Ceci signifie que l'utilisation de ces substances n'est JAMAIS autorisée chez un cheval de compétition et que leur détection lors d'un test dopage mènera à des sanctions sévères.

Les biphosphonates azotés sont des molécules issues de la médecine humaine, non-étudiées chez le cheval. Elles sont plus puissantes mais ont un potentiel d’effets secondaires non-négligeables. La FEI parle d’ailleurs d’un risque pour le bien-être du cheval.

 

En conclusion, les biphosphonates non-azotés (Tildren® et Osphos®) sont autorisés avec un délai de 28 jours avant un concours et les biphosphonates azotés (alendronate, zoledronate,…) sont interdits chez le cheval.

Ne laissez pas les rumeurs, les conjectures et l’opinion se substituer à la vérité. Cherchez à connaître les faits et parlez-en à votre vétérinaire.

Ce communiqué vient en réponse à des discussions publiques sur TILDREN® et est justifié par la liberté d’expression et le droit de recevoir et de transmettre des informations. Il ne s’agit pas de promotion, mais d’informations spécifiques sur ce médicament. Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez consulter votre vétérinaire traitant

SI vous recherchez plus d’information sur le dopage, veuillez consulter le site de la FEI (fédération équestre internationale) 

 

Retrouvez-nous

Landing Page - Bipho V3 -18.png
Landing Page - Bipho V3 -16.png

Contactez-nous

01.47.56.38.26

Landing Page - Bipho V3 -19.png

Suivez-nous

@LaboratoireAudevard

laboratoires_audevard

Laboratoires Audevard

Landing Page - Bipho V3 -20.png
Landing Page - Bipho V3 -21.png